Bibliothèque Angellier

RÈGLES de PONCTUATION et de TYPOGRAPHIE en anglais


sur les usages typographiques et autres, qui diffèrent de façon notable entre le français et l’anglais

 

Pour la ponctuation en français :
http://cecile.narjoux.pagesperso-orange.fr/ponctuation.htm
et la typographie :
http://listetypo.free.fr/JPL/Orthotypo-Lacroux.pdf
http://www.cuy.be/orthotypo/orthotypo_ponct_esp.htm

 

Ne pas croire qu'il n'y a presque pas de différences entre l'anglais et le français dans les domaines en question, bien au contraire, à commencer par le fait que la ponctuation est moins dense en anglais qu'en français (qui rajoutra des virgules, par exemple; lors d'une traduction).


Se reporter à la 1ère version (1992) du manuel de version anglaise de Françoise Vreck, ABC de la version anglaise, dont "la section A insiste sur des instruments de compréhension trop souvent négligés : les signes de ponctuation, les conjonctions, les prépositions, l'ordre et la terminaison des mots. Porteurs de sens, ils donnent à tout lecteur qui, avant de consulter le dictionnaire et de traduire, prend la peine de dégager le réseau de liens significatifs qu'ils tissent dans la trame du texte, le moyen le plus sûr de cerner le sens". Étude des principaux signes de ponctuation : le point, le point-virgule, les deux-points, le tiret, le trait d'union, les points de suspension, la virgule, la virgule juxtaposante, virgule et adjectifs, virgule et coordination, virgule et coordination de syntagmes,virgule et coordination de propositions, la virgule inclusive, la virgule inclusive explicative, virgule inclusive et adverbe de phrase, virgule inclusive et complémentation nominale, virgule inclusive et proposition en incise, la virgule stylistique.

Pour s'amuser et s'instruire en même temps : Eats, Shoots and Leaves, de Lynne Truss, et n'écoutez pas certains linguistes qui affichent un mépris de mauvais aloi pour cette petite merveille très drôle sur la tolérance zéro concernant l'usage de la ponctuation (Profile Books, 2003). Un exemplaire empruntable à la Bibliothèque Angellier.

Article dans la revue Les Langues Modernes, n°3 de 2001 (à la Bibliothèque Angellier, cote : LANG 5 52258) : "Conseils pratiques pour auteurs et rédacteurs : les conventions typographiques françaises et anglaises".

Pour commencer, un point capital concernant les espaces en fonction des signes de ponctuation : à la différence du français, en anglais pas d'espace avant les signes de ponctuation "doubles" (deux-points, points d’exclamation et d’interrogation et le % ).

Un peu de vocabulaire anglais/français :
^ Circumflex accent = accent circomflexe
´ Acute accent = accent aigu
` Grave accent = accent grave
{ Left curly brace = accolade ouvrante
' Apostrophe = apostrophe
* Asterisk = astérisque
¸ Cedilla = cédille
# Number sign = dièse
& Ampersand = esperluette ou perluette
« Left angle quote, guillemotleft = guillemet (à la française) ouvrant

" Quotation mark= guillemet droit
( Parenthesis = parenthèse
: Colon = deux-points
. Period (fullstop) = point
! Exclamation mark = point d'exclamation
? Question mark = point d'interrogation
; Semi-colon = point-virgule
… Ellipsis = points de suspension (posible aussi : dots)
, Comma = virgule
- Hyphen = tiret

< Less than = inférieur à
= Equals sign = égal
[ Left square bracket = crochet ouvrant
\Reverse solidus (backslash)
/ Solidus (slash)
² Superscript two = puissance 2
³ Superscript three = puissance 3
v Radical = racine
Quant au point dans une adresse électronique, c'est "dot" : univ-lille3.fr
et le signe souligné, c'est "underscore" : blabla_blabla.fr

À noter : dans le domaine de la typographie traditionnelle (caractères en plomb) le mot "espace" est employé au féminin, mais oui, dans le sens de "Petite lame de métal qu'on emploie pour séparer les mots" et pour le blanc qui résulte de l'emploi de cette lame." Le dictionnaire Robert plus ancien indiquait que "espace" en tant que blanc entre les mots était un mot féminin, mais le Robert électronique donne les deux genres.

Lettres capitales
Seul usage unanimement suivi : dans les sigles et les acronymes, les capitales qui les composent restent sans accents – ENA, INSEE, PEL (plan d'épargne logement), PEA (plan d'épargne en actions), ENS, HEC, quelle qu'en soit la prononciation ([e.na], [in.se], [pEl], [p@.a], [@.E.nEs], [a.S@.se]).

Il convient cependant d’observer qu’en français, l’accent a pleine valeur orthographique. Son absence ralentit la lecture, fait hésiter sur la prononciation, et peut même induire en erreur. On veille donc, en bonne typographie, à utiliser systématiquement les capitales accentuées, y compris la préposition À.

 

ADRESSES fort intéressantes glanées sur Internet

DilyWritingTips : http://www.dailywritingtips.com/category/punctuation/

http://www.panamo.com/RESS/anglais.html (Mémento de typographie anglaise
à l’usage de rédacteurs francophones).

http://www.anglaisfacile.com/linktousf.php : site à destination des professeurs et des personnes qui apprennent l'anglais: cours, jeux, exercices, tests, pièces de théâtre, actualités, cliparts, photos, blagues, dessins, chat et forums, comptes e-mails, moteurs de recherche, toutes les télés et radios accessibles en ligne, sélections de livres et de sites, petites annonces... Extrait du site :

Un prof d'anglais écrivait au tableau cette phrase :
'woman without her man is nothing'
et demanda à ses élèves d'y inscrire la ponctuation.
Les garçons écrivirent : 'woman, without her man, is nothing'
Les filles écrivirent : 'woman ! without her, man is nothing !'

http://www.anglocom.com/angloclic/ponctuation.pdf. Extraits de cette page Web :

Bien écrire exige une parfaite maîtrise de la ponctuation. Il suffit en effet de déplacer une
virgule pour changer entièrement le sens de votre propos. La preuve ? Cette petite phrase :
Woman without her man is a savage. On raconte que dans une classe d’école, toutes les étudiantes ont proposé comme ponctuation Woman: without her, man is a savage (La femme : sans elle, l’homme est un
sauvage), tandis que tous les étudiants ont écrit Woman, without her man, is a savage (La
femme sans son homme est une sauvage) !

Le deux-points
Contrairement au français qui laisse un espacement entre le deux-points et le mot qui le
précède, l’anglais préfère les accoler. Il peut être tentant de succomber à la pratique
française, surtout si on utilise un ordinateur dont le logiciel de traitement de texte insère
automatiquement un espacement.
Dans une lettre d’affaires en anglais, le deux-points suit l’appel. On écrira donc
Dear Mr. Jones: ou Dear Sir or Madam: là où le français préfère Monsieur, ou Madame,
Monsieur, avec virgule. L’anglais réserve la virgule à la correspondance entre amis (Dear
John,). Autre différence importante : l’impossibilité en anglais de placer le deux-points ailleurs qu’à
la fin d’une déclaration complète (c’est-à-dire là où il serait grammaticalement possible
d’employer un point). Par exemple, on ne pourrait écrire For contest rules, write to: 321
Any Street (Pour obtenir un exemplaire du règlement du concours, écrire au : 321, rue
Machin-Chouette). Pas plus que le point, le deux-points ne peut se placer après write to;
l’anglais le fait tout bonnement disparaître. On rencontre souvent le même genre de contrainte dans les énumérations. Si votre phrase d’introduction n’est pas une phrase complète, vous devez y mettre autre chose qu’un deux points : une virgule, un tiret cadratin (—) ou rien du tout1.
Les guillemets
La forme des guillemets constitue la différence la plus notable entre le français et l’anglais.
Le français emploie des chevrons (« ») tandis que l’anglais utilise divers signes en forme
On remarque aussi quelques particularités dans l’usage. En Amérique, les virgules et les
points se placent presque toujours à l’intérieur des guillemets, même si on ne cherche qu’à
faire ressortir une expression ou un extrait. Par exemple : She assured me she would “love
to go.” Dans ces cas, le français place le point à l’extérieur : Elle m’a assuré qu’elle serait
« ravie d’y aller ». En Grande-Bretagne, l’usage suit de plus près la pratique française.
Autre nuance : en anglais, on ferme et on ouvre les guillemets même pour de courtes
incises, comme she said, he answered, Debbie explained, etc.
Le point
William Zinsser, sommité américaine en matière d’écriture, a déjà dit :There’s not much to
be said about the period except that most writers don’t reach it soon enough (Que dire au
sujet du point, à part le fait que la plupart des rédacteurs n’y parviennent pas assez
rapidement ?). Pour bien écrire en anglais, donc, pensez mettre un point là où vous vous êtes
laissé tenter par une conjonction ou une virgule en français. L’anglais affectionne
particulièrement les phrases courtes.
N’oubliez pas non plus que l’anglais réserve le point aux phrases complètes. Par exemple, si
vous ajoutez des mentions du style taxes extra (taxes en sus) ou available while quantities
last (disponible jusqu’à épuisement des stocks) dans le bas d’un texte, omettez le point.
Le point d’exclamation et le point d’interrogation
D’emploi semblable dans les deux langues, il reste que, en anglais, les points d’exclamation
et d’interrogation doivent être accolés au mot qui les précède, comme le deux-points.
Les points de suspension
Les points de suspension ont deux rôles en anglais : indiquer la coupure d’un passage ou
signaler visuellement que le texte se poursuit plus bas ou à la page suivante. Ils ne servent
pas à marquer une pause ou à remplacer et cetera. Donc, le publicitaire qui écrit en français
Voici la nouvelle saveur qui saura vous séduire… tout au long de l’été doit écrire en anglais
Introducing the new taste sensation you’re sure to love—all summer long, avec un tiret sur
cadratin.
La virgule
Voici un autre signe de ponctuation qui présente des différences en Amérique. En anglais
américain (le dictionnaire Webster’s en est un bon exemple), on met une virgule devant le
mot and quand on énumère trois choses ou plus. Ex. : The house was painted
white, red, and blue (la maison était peinte en blanc, rouge et bleu). Cette pratique veut
réduire l’ambiguïté dans les phrases plus complexes.
Il y a aussi des cas où la virgule française disparaît. Par exemple, l’anglais ne met aucune
ponctuation entre le numéro d’une adresse domiciliaire et le nom de la rue.
Lla virgule décimale n’existe pas en anglais : elle est remplacée par un point. Mais elle s’emploie pour séparer les milliers, contrairement au français (espacement).

Abréviations
Règles générales
Une abréviation qui ne se compose que des premières lettres du mot se termine par un point :
référence = réf.
Une abréviation qui se termine par la dernière lettre du mot ne comporte pas ce point final :
boulevard = bd
L'abréviation des groupes de mots ne comporte pas de point final : s'il vous plaît : SVP ou svp
Il y a cependant des exceptions consacrées par l'usage.
On abrège :
après Jésus-Christ, par apr. J.-C. ou apr. J-C
avant Jésus-Christ, par av. J.-C. ou av. J-C
article, par art. (ne s'abrège pas lorsqu'il s'agit de l'article premier de statuts ou de titres de lois)
bas de casse (minuscules), par bdc
basse tension, par BT
bon à tirer, par BAT
capitale (d'un pays), par cap.
capitale (majuscule), par CAP
c'est-à-dire, par c.-à-d. ou c-à-d
confer, par cf.
département, par dép.
environ, par env.
et cetera, par etc. (pas de points de suspension ni de répétition)
exemple, par ex.
faubourg, par fg
féminin, par fém.
figure, par fig.
habitants, par hab.
haute tension, par HT
hauteur, par H. ou haut. (H est le symbole de l'hydrogène)
hors taxes, par ht
idem, par id.
introduction, par introd.
largeur, par l. ou larg. (l veut dire litre)
longueur, par L ou par long.
Madame, par Mme
Mademoiselle, par Mlle
masculin, par masc.
Mesdames, par Mmes
Mesdemoiselles, par Mlles
Messieurs, par MM.
Monseigneur, par Mgr
Monsieur, par M. (et non pas par Mr.)
moyenne tension, par MT
numéro, numéros, par no, nos
nota bene, par NB
page, par p. (ne se répète pas : p. 127 et 128)
paragraphe, par § (ne se répète pas : § 4 et 5)
par intérim, par p.i.
par ordre, par p.o.
pour cent, par p. 100 ou par %
pour mille, par p. 1000
post-scriptum, par P-S
président directeur-général, par pdg
recto, par ro, verso, par vo
répondez s'il vous plaît, par RSVP
sans garantie du gouvernement, par SGDG ou sgdg
sans lieu ni date, par s.l.n.d.
siècle, par s.
société, par sté ou Sté
société anonyme, par SA
société à responsabilité limitée, par SARL
suivant(e)(s), par suiv.
supplément, par suppl.
taxe sur la valeur ajoutée, par TVA
téléphone, par Tél. ou tél.
toutes taxes comprises, par TTC
Points cardinaux
Nord, Sud, Est, Ouest : N, S, E, O ou W
NE, NO, SE, SO ou SW, NNE, NNO, SSE, SSO ou SSW, NNE-SSE, etc.
Ex. Ces gens sont originaires de l'Ouest. Il a marché plein sud.
Mesures légales (loi du 3 mai 1961)
Ces abréviations sont invariables au pluriel. On abrège
ampère(s), par A
are(s), par a
centiare(s), par ca
centigramme(s), par cg
centilitre(s), par cl
centimètre(s), par cm
décalitre(s), par dal
décamètre(s), par dam
décibel(s), par dB
degré(s), par °
degré(s) Celsius, par °C (25 °C)
degré(s) Farenheit, par °F (80 °F)
franc(s), par F (1 F, 357 F, 675,24 F)
grade(s), par gr
gramme(s), par g
hectare(s), par ha
hectogramme(s), par hg
hectolitre(s), par hl
hectomètre(s), par hm
heure(s), par h (20 h, 20 h 30)
jour(s), par j ou par d
kilogramme(s), par kg (1 kg, 25,5 kg)
kilomètre(s), par km
kilomètre(s) par heure, par km/h
kilowatt(s), par kW
kilowatt(s)-heure, par kWh
litre(s), par l
mètre(s), par m, mètre(s) carré(s), par m2, mètre(s) cube(s), par m3
mètre(s) par seconde, par m/s
millibar(s), par mbar
millilitre(s), par ml
millimètre(s), par mm
minute(s), (angle) par '
minute(s), (temps) par min
quintal, quintaux, par q
seconde(s) (angle), par "
seconde(s) (temps), par s
stère(s), par st
tonne(s), par t
volt(s), par V
watt(s), par W
Nombres ordinaux
premier, premiers, première, premières : 1er, 1ers, 1re, 1res
deuxième, deuxièmes : 2e, 2es
deuxième ou second : on emploie deuxième quand l'énumération peut aller au delà de deux et second quand l'énumération s'arrête à deux.
ex. deuxième République, seconde mi-temps.
troisième, troisièmes : 3e, 3es
primo, secundo, tertio : 1o, 2o, 3o
Majuscules et minuscules
On compose avec une capitale initiale :
le mot qui commence une phrase ou une citation complète : elle lui demanda : "Avez-vous trouvé ce livre ?"
les patronymes, les prénoms, les surnoms.
les noms des peuples, les habitants des régions ou des agglomérations : les Espagnols, les Alsaciens, les Grenoblois. Par contre le nom des langues commence par une minuscule : l'espagnol, le français, le russe, l'arabe, etc.
On écrira donc : un agent de police, la commission des finances, l'état-major.
Organismes d'État
l'académie de Reims mais l'Académie de médecine
l'université René Descartes, l'université de Toulouse
la préfecture de Haute-Savoie
le Muséum d'histoire naturelle
le Collège de France
la Commission européenne
les Nations unies
Titres
le ministre de l'Éducation nationale
M. le professeur Morel
Sigles et acronymes
Les sigles ou acronymes ne comportent ni séparations ni points : EDF, RATP, SNCF, USA, HTML
S'ils se prononcent aisément : Assedic, Euratom, Inserm, Unesco
On met l'accent sur les capitales (si la machine qu'on utilise le permet !)

Chiffres
La version 48 de l'EMBL contient 700 169 610 bases, 1 046 026 séquences, 181 343 sous-séquences, 114 821 références.
995,55
Ce village, de 1245 habitants, possède 27 km de voies communales réparties sur une surface cadastrée de 25 500 ha 450 ca.
1995 : 858 inscrits, 732 votants, 729 exprimés.
La fête sera cette année les 5, 6 et 7 août.
Un colloque sur l'oeuvre de Descartes est prévu le mardi 10 décembre 1996.
J'ai programmé l'enregistrement à 23 h 15.
Un moteur de 5 ampères sous 220 volts.
L'étain, d'une densité 7,2, fond à 232 °C et bout vers 2 250 °C.
On compose en chiffres romains les divisions principales d'un ouvrage, les régimes politiques, dynasties, salons, conciles ...
On compose en lettres

les nombres inférieurs à 10 : ce document comprend trois parties. Il y a quatre ans et deux mois, avait lieu...
les nombre employés comme substantifs : entrer en sixième
les fractions d'heures suivant les mots midi et minuit : midi vingt, minuit dix-sept
certaines expressions : les années soixante, la guerre de Trente ans
Chiffres composés
dix-huit, quatre-vingt-dix-sept, vingt et un
cent vingt-deux, trois cent trente et un
mille neuf cent quatre-vingt-seize
quatre-vingts mais quatre-vingt-un
trois cents mais trois cent dix ou sept cent mille
Téléphone, fax
Téléphone 01 44 50 26 18 - Fax 01 42 96 34 97
Adresse
Pour faciliter le tri postal, les adresses s'écrivent sans abréviations, sans majuscules accentuées et sans ponctuation. CEDEX signifie Courrier d'Entreprise à Distribution EXceptionnelle.


Ponctuation, remarques supplémentaires :
Les phrases se terminent par un point final, un point d'exclamation, un point d'interrogation ou des points de suspension.
La virgule sépare les parties d'une proposition ou d'une phrase à condition qu'elles ne soient pas déjà réunies par les conjonctions et, ou, ni. Elle sépare les énumérations. Elle isole les mots mis en apostrophe. On ne met pas de virgule avant une parenthèse, un tiret ou un crochet.
Le point virgule sépare différentes propositions de même nature.
Le deux-points introduit une explication, une citation, un discours, une énumération.
Les points de suspension sont toujours au nombre de trois.
Les guillemets "informatiques" sont si simplifiés qu'il est impossible de respecter les règles typographiques françaises traditionnelles. Le point final se met avant ou après le guillemet fermant suivant le contexte, il n'est pas doublé.
Les parenthèses intercalent une précision dans la phrase.
Les crochets indiquent une précision à l'intérieur d'une parenthèse ou une coupure dans une citation.
Employé seul, le tiret signale chaque terme d'une énumération ou le changement d'interlocuteur dans un dialogue. Employés par paires, ils s'utilisent comme les parenthèses. En fin de phrase, le second tiret est supprimé avant le point final.

Tirets
On distingue deux sortes de tirets :

– le tiret court (un quart de cadratin), qui sert à la fois de trait d'union (utilisé dans les mots composés – porte-bagages, c'est-à-dire – et pour souder les clitiques au verbe – donne-moi, dit-il) et pour la césure en fin de ligne : pas d'espace ni avant (ni après) ;
– les tirets longs, "moins" (nom donné en typographie au tiret d'un demi-cadratin : –) ou tiret-cadratin (—), utilisés pour les énumérations, les changements d'interlocuteurs dans les dialogues, ou pour délimiter des incises (même fonction que les parenthèses) ; espace avant et après.j

==================

We examine two "Dear John" letters …
Version 1 :
Dear John,
I want a man who knows what love is all about. You are generous, kind, thoughtful. People who are not like you admit to being useless and inferior.
You have ruined me for other men. I yearn for you. I have no feelings whatsoever when we’re apart. I can be forever happy—will you let me be yours ?
Gloria

Version 2 :
Dear John,
I want a man who knows what love is. All about you are generous, kind, thoughtful people, who are not like you. Admit to being useless and inferior.
You have ruined me. For other men, I yearn. For you, I have no feelings whatsoever. When we’re apart, I can be forever happy. Will you let me be ?
Yours, Gloria