Documents concernant le cinéma

Bibliothèque Angellier

 

 

Plan de cette page :

1 - vocabulaire du cinéma (de l'anglais et du français, dans un certain désordre...)

2 - études de genres cinématographiques et de films

3 - liste de sites intéressants

+ lien hypertexte : Symphony in Slang / Symphonie argotique de Tex Avery ; texte anglais et traduction française

 

 

VOCABULAIRE du cinéma

 

Liste illustrée de termes anglais et français concernant le cinéma

+

A. Bourgois : A glossary of terms used in criticism of films (technical terms)

A. Bourgois : Cinematic Codes

A. Bourgois : Graphics (logos, main titles, end credits, opening titles, etc.)

Cours d'Annie Bourgois : Film Space and Image (suivi de : Combining shots: the sequence)

Voir aussi, en bas de cette page, les "sites-ressources"

 

 

Études de GENRES cinématographiques, de FILMS, etc.

 

 

Le Western
Cours d'Annie Bourgois sur le western

...+

Articles de Jean-Jacques Sadoux :
- "L'Indien, le premier habitant"
- "La fin de la frontière"
- "La cavalerie, instrument de la pacification"
Malheureusement, les illustrations des articles ne sont pas reproduites. Ces articles apparaissent sur le site de la Bibliothèque Angellier grâce à l'autorisation de CORLET PUBLICATIONS (ZI Route de Vire, 14110 Condé sur Noireau) et sont disponibles dans le n° 86 de CinéAction, 1998, numéro dirigé par Gérard Camy et co-édité par Corlet-Télérama.
- "Du texte à l’écran : quelques remarques sur le symbolisme des couleurs dans Shane (L’homme des vallées perdues) de George Stevens, 1952, et le roman éponyme de Jack Schaefer"
- "De James Warner Bellah à John Ford : quelques réflexions fragmentaires sur une traduction cinématographique, War Party / She Wore a Yellow Ribbon (La charge héroïque)"

Lecture conseillée : la monographie en anglais de Philip French, consacrée au Western et intitulée Westerns, publiée par Carcanet en 2005.

===================================================

 

Cours d'Annie Bourgois : The Horror Genre

Cours d'Annie Bourgois sur Mulholland Drive

 

Liste d'adaptations cinématographiques d'oeuvres littéraires en anglais
(= incitation à la lecture ; damn it, y a pas que le ciné dans la vie !).

 

Articles et chroniques :
(auteurs : Denis Gauer, Fabrice Jaumont, Daniel Becquemont, Jean-Jacques Sadoux)


deux articles sur Kubrick :
" De Paths of Glory à Full Metal Jacket : d’une guerre l’autre selon Stanley Kubrick"
&
"Kubrick's 2001 : A Space Odyssey and Shining, two films rolled into one?
+
Mémoire de maîtrise sur Stanley Kubrick

 

Article : "Rollerball & Running Man, violence et idéologie dans deux "dystopies" hollywoodiennes"

Article : "8mm : le "Privé" postmoderne face à la décadence" (Joel Schumacher)

Article : "La tête d'un inconnu du Nord-Express : La grande famille du cinéma"

Article : "Le cinéma de Clint Eastwood : la vengeance aux deux visages"

Article : "Crime et caméra : Touch of Evil" (en ligne sur le site de Criminocorpus = http://www.criminocorpus.cnrs.fr/article287.html)

Article : "Reflections in a Golden Eye" : Reflections_golden_eye.rtf

Résumé d'article sur la musique de jazz et cinéma hollywoodien : "Absents au générique : retour sur quelques classiques hollywoodiens"

Article : Situation du scénariste à l'intérieur du cinéma hollywoodien classique"

 

Un CD-Rom consacré à A Streetcar Named Desire (A. Bourgois) est empruntable à la Bibliothèque Angellier

 

Sites-ressources :

http://www.filmeducation.org/

www.brightlightsfilm.com

http://www.imdb.com

Banque de données française sur le cinéma (international) : http://www.cinefiches.com/

Vocabulaire (français) du cinéma : http://www.cndp.fr/cav/amours/2_glossa0.htm

Site de Michelle Henry :http://www.michellehenry.fr/cinema.htm

Lumière ! : http://www.lumiere.org/

CINEMACLASSIC : L'Age d'or d'Hollywood : http://cinemaclassic.free.fr/

SCÉNARIOS :

The Internet Movie Script Database (IMSDb) : http://www.imsdb.com/
http://www.script-o-rama.com/
http://www.scriptfactory.co.uk/go/Resources/Article_37.html

=====================================================================

Lien vers la page "Symphony in Slang" en document Word "mieux" présenté que ci-dessous.


TEX AVERY – SYMPHONY IN SLANG (1951) = Symphonie argotique
Texte anglais, traduction française, explications en anglais

Saint peter
- You may enter. Next, please !
Vous pouvez entrer. Suivant, s'il vous plaît !
John Brown
- Howdy, Dan? What’s new? How’s tricks? What’s cookin’? [Very informal greeting]
Comment ça va, mon pote ? Quoi de neuf? Ça roule? Qu'est-ce qui se mijote?
Saint Peter
- What’s cookin’? How’s tricks? Hmm. What a strange language you bring from the earth. I don’t seem to follow you. I shall refer you to the Master of the Dictionary, Noah Webster. Perhaps he can understand you.
Qu'est-ce qui se mijote? Ça roule? Hmm, quel drôle de langage vous avez ramené de la terre. Je ne vous suis pas. Je dois en référer au Maître du Dictionnaire, Noah Webster. Peut-être que lui pourra vous comprendre.
Hmm, Mr Webster…
Euh, M. Webster…
Noah Webster
- Yes…
Oui…
Saint Peter
- This newcomer’s vocabulary is so unusual that I am unable to record his life on earth. Would you mind seeing if you can comprehend his odd manner of speech?
Now, young man, go ahead with the story of your life.
Le vocabulaire de ce nouvel arrivant est si étrange que je suis incapable de faire le bilan de sa vie sur terre. Auriez-vous l'amabilité de vérifier si sa manière peu commune de s'exprimer vous est compréhensible ?
Allez, jeune homme, présentez nous l'histoire de votre vie.
John Brown
- Sure thing, Dad (Dan ?) !
Well, I was born with a silver spoon in my mouth. [I was born into a rich family]
Pas de soucis, patron !
Eh bien, je suis né avec une cuillère en argent dans la bouche.
Noah Webster
- “silver spoon in your mouth”?
Une cuillère en argent dans la bouche ?
John Brown
- Yes, a silver spoon in my mouth.
- Ouais, une cuillère d'argent dans la bouche. - Je suis né avec une cuillère à pot.
“Then, I seemed to grow up overnight.”
J’ai poussé comme un champignon. - J’ai grandi du jour au lendemain / d’un coup.
“One day, at the crack of dawn…”
Un jour, après une nuit à tout casser... - À l’aube, sous un soleil à tout casser…
“….I got up with the chickens to hunt a job.” [I rose up early…]
Je me suis levé avec les poules / j'étais debout avec les poules.
“And got a job slinging hash…” [serving food in a restaurant, especially a cheap establishment]
J’ai cherché du boulot. - J’ai dû mettre la main à la pâte…
“…because the proprietor was short-handed.” [not having enough employees to do the work]
Le patron manquait de bras. - Le patron était à court de main-d’œuvre / n’avait pas le bras long.
“But I couldn’t cut the mustard…” [I was not skilled at the job]
Mais la mayonnaise n’a pas pris. - Mais je ne faisais pas l’affaire / pédalais dans la semoule…
“…so the guy gave me the gate.”
Il me demanda de prendre la porte. - Le gars m’a flanqué à la porte / m’a dit de prendre la porte.
“So I went back to my little hole in the wall.” [a small apartment]
J’ai réintégré mon trou. - Je suis retourné dans mon trou.
“I was beside myself with anger.” [I was very upset]
Je rongeais mon frein avec colère. - J’étais hors de moi.
“Then I decided to get a train ticket to Texas…”
J’ai pris un billet pour le Texas. –
“and there made some dough punching cattle.” [I made some money taking care of cows]
… pour faire du blé avec le bétail. - Là-bas j’ai pris le taureau par les cornes et je me suis fait de l’oseille.
“From there I flew to Chicago.”
Puis j’ai pris un vol pour Chicago. - De là, j’ai pris l’avion pour Chicago / je me suis envolé pour Chicago.
“There a beautiful girl stepped into the picture.” [I met an attractive woman]
…où une chouette fille est entrée dans le champ. - Là-bas, une belle fille est entrée en scène / je me suis encadré une jolie poupée.
“Our eyes met.”
Je lui ai fait de l’œil. - Nos regards se sont croisés / frôlés.
“My breath came in short pants.” [I was breathing harder than normal due to my excitement]
Je me sentais culotté. - J’avais le souffle court / short.
“And I got goose pimples.”
Et j’ai eu la chair de poule.
“I was all thumbs.” [clumsy]
Je disais « pouces ». - J’étais empoté / je voulais pas mettre les pouces. – J'avais cinq pouces à chaque main.
“Mary’s clothes fit her like a glove.
Sa robe lui allait comme un gant. - Les vêtements de Mary lui allaient comme un gant.
“She looked mighty pretty with her hair done up in a bun.” [She wore her hair pinned up]
Elle portait les cheveux en bricheton. - … les cheveux rassemblés en un chignon / ses cheveux en quignon.
“She had good-lookin’ pins too!” [She has attractive legs]
Elle avait des talons aiguilles / jambes fuselées !
“Finally, she gives me a date.”
Nous avons pris date. - Elle m’a enfin donné rendez-vous.
“I put on my white tie and tails.” [I dressed in formal clothes]
J’ai enfilé mon habit à queue. - J’ai mis mon (costume) queue-de-pie.
“And brother, did she put on the dog!” [She wore a formal evening gown]
Et bon sang, ce qu’elle avait du chien !
“We went around together for some time…”
On a fait un tour, tambour battant. - On est sortis ensemble un moment.
“…painting the town red,….” [Enjoying parties all over the city]
On a pris un coup de rouge. / …faisant la noce…
“…going to the Stork Club…[a popular nightclub in New York city, 1929- 1965]
au « Club des Cigognes ». - …on est allés à la boîte de nuit de la Cigogne / voir Edith Piaf…
…and a box at the Opera.” [balcony seats]
A l’opéra, fallait passer à la caisse. - On avait une loge à l’opéra.
“After the Opera, I had a cocktail and Mary had a Moscow Mule.” [types of alcoholic drinks]
J’ai pris un coq-queue-tail et Mary un vrai remède de cheval. - J’ai pris un cocktail et Mary un jus d’âne.
“At dinner, Mary let her hair down…”
Mary s’est lâchée. - Mary a détaché / lâché ses cheveux.
“…and ate like a horse.” [She had a great appetite]
Elle avait aussi un appétit de cheval. - et a mangé comme quatre / comme un cheval.
“By then, my money was running out on me.” [I was getting poorer]
Mon fric filait à toute allure. - A ce moment-là, mon argent a commencé à m’abandonner.
“So I write a check. It bounced!” [There was not enough money in the bank to cover my expenses]
J’ai fais un chèque plutôt trébuchant. - J’ai fait un chèque. Il était sans provision / il a rebondi !
“Brother, I was really in a pickle…” [in an uncomfortable situation]
Fallait faire vinaigre. - J’étais dans le pétrin.
“The proprietor drew a gun on me.”
Le coup de pistolet se dessinait. - Le propriétaire m’a collé un flingue sur le plastron.
“but I gave him the slip…” [I managed to escape]
Le patron prit une déculottée. - Alors je l’ai semé…
“…and hid in the foothills.” [I hid among small hills at the base of a mountain]
Je me suis pnanqu'eicute; au pied des collines. - Je suis parti à pied.
“In no time, the law was on my heels.” [The Police were close to catching me]
J’avais un flic sur le talon. - J’avais la loi / le juge sur les talons.
“On the witness stand, the judge tried to pump me.” [tried to get me to admit wrong doing]
Au procès le juge me pompait l’air. - Le juge a essayé de me cuisiner / tirer les vers du nez.
“But it seemed that every time I opened my mouth, I put my foot in it.” [I kept saying the wrong thing]
Chaque fois que je l’ouvrais, je parlais comme un pied. - A chaque fois que j’ouvrais la bouche, je me prenais les pieds dedans.
“So he sent me up the river…”
Alors il m’a envoyé au bain. - Alors il m’a fait boire la tasse / m’a envoyé au bagne…
“…to do a stretch in the jug.” [I was sent to jail]
Je suis resté en carafe. – Je suis allé faire un tour en prison.
“I was up against it…” [I was feeling pressure for being in an unfortunate situation]
Fallait faire gaffe. - J’étais face au mur…
“…and felt myself going to pot.” [getting weak]
J’allais craquer. - Je sentais que je me laissais aller.
“I raised a big stink,” [I protested]
J’ai soulevé un drôle de lièvre. - Ca commençait à puer.
“and they finally let me talk to an undercover man.”
Grâce à un dessous de table. - Ils m’ont laissé parler à un agent sous couverture.
“After going through a lot of red tape,…” [Bureaucracy and confusing processes]
Noyé dans la paperasse. - J’ai dû passer par plein de paperasserie…
“…he sprung me!” [I was set free]
Je me suis fais éjecter. - Il m’a libéré!
“It sure felt good to stretch my legs again."
Que c’était bon de s’étirer. - Ca faisait du bien de se détendre les jambes.
“And I went straight to the bus station and caught a Greyhound for New York.” [Greyhound = famous American bus line]
J’ai pris un rapide coursier. - J’ai pris un lévrier…
“On arriving, I dropped in on Mary…” [I made a surprise visit]
Là, je suis tombé sur Mary…
“…and threw myself at her feet.”
Je me suis jeté à ses pieds…
I asked her to marry me,
…lui ai demandé de m'épouser.
“But she turned her back on me.” [ignored me]
Mais elle m’a tourné le dos.
And got on her high horse.”
Mais elle est montée sur ses grands chevaux.
« I couldn’t touch her with a ten-foot pole.” [She didn't listen to me because she felt she was better than me]
Elle n’était plus à ma portée. - Impossible de l’atteindre même avec une perche de 3 mètres !!
“She wouldn’t say a word. Guess the cat had her tongue.”
Elle avait perdu sa langue. Elle l’avait donné au chat. - Elle ne disait pas un mot. Je suppose qu’elle avait donné sa langue au chat.
“So, I walked out on her.” [I left]
J’ai passé là-dessus. - Alors je l’ai laissé tomber.
“After that, I went to pieces.” [I became very upset]
Mais ça m’avait brisé. - Après ça, j’étais en miettes/morceaux.
Feeling lonely, I went down to Joe’s Malt Shop…
Me sentant esseulé, je suis allé à la buvette de Joe …
“…where a bunch of the boys were hangin’ around.” [being together without a specific purpose]
…où les gars lui étaient pendus aux basques. - Où un groupe de gars étaient pendus au bar.
Ah, the music was nice.
Il y avait de la bonne musique.
“The guy at the piano played by ear.” [without the use of music papers]
Le pianiste avait de l’oreille. - Le gars au piano jouait à l’oreille.
“I felt a tug at my elbow. [Someone was pulling on my arm]
Quelqu'un me menait en bateau. - Je me sentais chavirer.
It was the soda clerk.
Le serveur arriva.
“We sat down and chewed the rag a while.” [We had a small talk]
On a taillé une bavette pendant un moment.
“I heard from the grapevine…” [I heard a rumor]
En ouvrant mes feuilles, j’appris que… - J’ai entendu une rumeur qui disait que…/ Une belle plante m’a dit que…
“…that Mary was going around with an old flame.” [someone she used to date]
…l’ex de Mary brûlait pour elle. - Mary revoyait une ancienne flamme.
“That burned me up…” [I became very angry]
Ça a mis le feu aux poudres. - Ca m’a consumé / mis en pétard!
“… because I knew that he was feeding her a line.” [telling her what she wanted to hear to take advantage of her]
Elle avait mordu à l’hameçon. - Je savais qu’elle mordrait à l’hameçon.
But the guy really spent his money like water.” [He was very generous with money]
Il avait du liquide plein les poches. - Chez ce type, l’argent coulait à flots.
“I think he was connected with the railroad.” [He worked for a railroad company]
Il avait des liens avec le chemin de fer. - Je pense qu’il était sur la bonne voie.
“As they danced, I tried to chisel in,…” [to interrupt their good times]
J’ai bien cherché à m’introduire. - J’ai essayé de m’immiscer / j’y suis carrément allé au burin…
“…but the guy got in my hair, so I left.”
Le type me cherchait des poux dans la tête. - Mais le gars m’a pris la tête.
“Outside it was raining cats and dogs.” [It was raining very hard]
Quel temps de chien ! - Dehors il pleuvait des hallebardes / des cordes.
“I was feeling mighty blue,”
J’étais comme un bleu. - J’avais un méchant cafard.
“and everything looked black.” [looked hopeless]
Je voyais tout en noir.
“But I carried on.”
J’ai tenu bon. - Mais j’ai continué!
“I went to the Thousand Islands.” [a group of more than 1,800 islands between New York and Canada]
J’ai filé aux « 1000 îles ». - Je suis allé au bout du monde.
“There I became a beachcomber.” [a vagrant who lives on the beach]
Je passais la plage au peigne fin. - Là-bas, j’écumais les plages.
“But I still thought of Mary, and a tear ran down my cheek.”
Une larme a couru sur ma joue. - Une larme a roulé / coulé le long de ma joue.
“So I send heò a c!blg.” [I send a telegram to Mary]
Je lui ai envoyé un câble / télégramme.
“Next day, she sends me back a wire.” [She replies]
Elle m’a répondu par fil. - Le lendemain elle m’a renvoyé un télégramme / truc tordu.
“I rushed back to the US on a cattle boat…” [a cargo for the transport of livestock]
Je suis retourné sur le plancher des vaches. - J’ai sauté dans un cargo à bestiaux.
“…and hotfooted it over to Mary’s apartment.”
Tout feu, tout flamme, j’ai couru chez Mary. - J’ai galopé jusque chez Mary / le feu aux basques, j’ai foncé chez Mary.
“But when I opened the door, I noticed quite a few changes.
Dès la porte, j’ai noté quelques changements. - Quand j’ai ouvert la porte, j’ai remarqué un tas de changes / à quel point les choses changent…
“Why Mary, Mary had a bunch of little ones.” [small children]
Mary avait des tas de petits numéros im-père. - Mary avait eu une bande de n’uns.
“The groom had his hands full, too!” [He was very busy]
Le mari avait retroussé ses manches. - Le mari n’avait pas les mains libres, lui non plus / en avait plein les mains!
“So, all this struck me so funny that I died laughing!”
J’ai trouvé ça si drôle que je suis mort de rire!
And here I am.
Well, what do you think? Did you follow me?
Et me voici.
Eh bien, qu'en pensez-vous ? Vous m'avez suivi ?
Noah Webster
Well, I… uh…
Eh bien, je ..euh…
John Brown
What’s the matter? Can’t you talk? Has the cat got your tongue?
Qu'est-ce qu'y a? Vous n'dites rien ? Vous avez donné votre langue au chat ?

~~~~ The End ~~~